Pourquoi écrire votre biographie ? Pourquoi vous lancer dans l’aventure d’un récit de votre vie ?

Tout simplement parce que souvent, il est plus aisé de dire par écrit ce que l’on n’a pas osé ou pas su verbaliser, ce que l’on n’a pas pu dire oralement à des personnes souvent proches, et directement concernées.

Simplement aussi parce que laisser une trace de sa vie, de son expérience, de sa légende personnelle, permet de transmettre à ceux que l’on aime le fruit de ce que la vie a fait de nous. Nos épreuves et nos souffrances, nos joies également, nos batailles, nos échecs et nos victoires, tout ce terreau évidemment très personnel sert à chacun de nous à grandir, mieux se connaitre et se positionner davantage en équilibre dans son univers et dans le Cosmos.

Et puis, quand approche la fin et que l’on se sait gravement malade et en danger, il est fréquent que l’on ait alors envie de se sentir entendu, écouté, reconnu, respecté… Cela peut rassurer, et adoucir des moments particulièrement difficiles notamment lorsque l’on est hospitalisé… diminué, dépendant, et inquiet ou angoissé par les contraintes médicales comme par la peur de ce domaine inconnu qu’est la mort.

Alors, la biographie permet de prendre une vraie distance avec son quotidien, de réfléchir sur soi, son passé et sur la Parole que l’on souhaite laisser, transmettre à ses proches… Elle permet aussi de conjurer la peur de sa propre finitude, et souvent elle compense  la douleur liée à la relative perte de dignité qui accompagne tout patient en séjour hospitalier… (Quasi nudité, absence d’intimité, etc.)

En ce sens, il est de plus en plus reconnu par nombre d’équipes médicales (France, Angleterre, Québec…) que la biographie dite hospitalière a de réelles vertus thérapeutiques, tant pour le narrateur lui-même que pour ses proches et ayant droit, pour celles et ceux qui seront destinataires de ce récit de vie…

Et puis quoi ! Chacun faisant sa propre expérience de son passage ici-bas, il est clair que chacun peut enrichir les autres de ses propres observations… Chaque vie mérite son livre et chacun de nous a une histoire, une légende personnelle, qui mérite autant qu’une autre d’être racontée, et couchée par écrit…

L’essentiel dans cette aventure, dans ce récit de vie, est de savoir trouver et mettre en exergue les éléments pertinents, les ingrédients et les bonnes épices avec la juste manière de présenter les choses, tout ceci, tout cet art, constituant alors le sel de l’histoire…

C’est au biographe, tiers de confiance bienveillant, loyal et discret, que revient la tâche souvent ardue de réaliser cette synthèse, de parfaire cette œuvre d’art avec assez de nuances, de parfums et de savoir faire, pour qu’en fin de compte apparaisse un joyau…